Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de rockfishing-game
  • : Ce blog de pêche en mer a été créé par l'équipe des prostraff ecogear, de France et du monde. Régulièrement il y aura des comptes rendus sur les sorties pêche et sur les tests de matériels.
  • Contact

Sites Officiels

logo-pescanautic[1] 

 Ecogear

Marukyu

Nories

 img5816636dzik9zj

primearea brand logo

      

 

      

Rockfishingshop 

Marukyu

rocknroll 

 

 

 

CATALOGUE DIGITAL 2016 GRATUIT

 

2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 17:06

IMGP6839.JPG

Encor une année avec plein de nouveauté pour commencer il y a du lourd dans la gamme rockfishing avec des nouveaux petits leurres souples en haut de la photo dans les paquets rouges il y a SHIRASU et en bas dans la pochette bleu c'est des STAIGHT c'est petit bonbon vienne complété la gamme Ecogear aqua qui avait fait leurre preuve comme le power isome qui a était récompenser par le trophée de l'innovation a Nantes 2012

rockfishing-2221.JPG 

IMGP6835.JPGIMGP6808.JPG

Il y a aussi le Swim Shrimp Aqua ce leurre souple imite une crevette le leurre a était créé pour pêché au tenya vous aviez pu le voir l'année dernière la il est en fin commercialisé. À droite il y a de nouveau colorié pour les TEIBO JIG de chez fishleague.

IMGP6814.JPG

Une des grosses nouveautés qui sortira dans l'année 2012. c'est le nouveau le Spoon Tail de Nories qui ferra le bonheur des pêcheurs de black-bass et de sandre.

IMGP6825.JPGIMGP6828.JPG

Des petits poissons-nageur nories et ecogear celui de droite pour la truite !!!

IMGP6822

Petite photo des CX 35  avec de très beau colorie les sars et les truites en deviendrons dingue.

IMGP6870.JPGIMGP6871.JPG

Pour les pêches des céphalopodes, il y a aussi de nouvelles turluttes à gauche EGILEE DARTMAX TR et à droite L'EGILEE DARTMAX colorie MAJO CLOTH. Avec en bat les autocollants les ROYAL AWABI SHEET qui pe vraiment ferre la différence. On peut comparé cette autocollant avec une palette qu'on rajoutera sur un shah les éclats que ça renverra au prédateur les attirent.

IMGP6812.JPG

IMGP6891IMGP6893.JPG

IMGP6903

les cannes nories

IMGP6901IMGP6848.JPG

IMGP6833.JPGIMGP6810

Le power dart minnow 105 monter sur des têtes plombées power dart head on était créé pour faire de grand écart sur le coté a chaque coup de canne donnée on peut rajouter un starlight dans le leurre souple pour le rendre plus attractif la nuit ou dans les grandes profondeurs.

IMGP6881.JPGIMGP6838.JPG

 

Partager cet article

Repost 0
Published by rockfishing-game
commenter cet article
2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 16:53

P1000379.JPG

  De retour de Nantes le samedi soir (avec plein de super nouveautés !), le dimanche je me lève, ouvre rapidement mon Velux, et je vois qu'il n'y a pas un péte' de vent. J'apelle donc Momo, on se cale une session sur notre Hot Spot !  [/i]

Une fois sur le spot nous tentons quelques vieilles, j'enregistre quelques touches mais elles étaient trop tatillonnes, Momo rate le premier gobie de l'année ! Après ça Morgan va sur le spot du lieu, me dit que le lieu est là et qu'il attaque son leurre ! j'arrive donc regarder ce qui ce passe.
P1000365 
Et la Momo laisse couler sont Ecogear Aqua Straw tail rose monté sur une Bottom head 1,8 gr  tout doucement, le lieu est là, il s'avance, gobe le leurre, Morgan le laisse l'engamer, le lieu essaye de recracher mais Morgan lui envoie un ferrage digne d'un Samouraï ! 
Zzzzzzzzzzzzzzzzz,Zzzzzzzzzzzzzzzz le lieu vient de lui prendre 10 métres de tresse, et puis je dégaine l'appareil photo et passe en mode Vidéo ! 
 
"Ha chayayai" comme dirait mon Professeur D'Histoire ! Quel combat mémorable !
Pour vous donner une idée plus précise de taille de la bête (que j'estime à 50cm) à coté du Rarenium CI4 2500 et de la diaflash 228LS
gobie straigthgobie straw tail rose
  Bon, après toutes ces émotions nous recommençons a pêcher, cette fois-ci à la traque du gobie !
gobie power vertMorgan dégotera un des seul endroit ou nous réussirons
Momo sortira le premier avec le même combo que pour lieu : Ecogear aqua straw tail rose + bottom head 1,8 gr 
Et puis à mon tour quand même, cette fois-ci d'en prendre un sur une decoy SV 69 0,9gr + Ecogear aqua straigth 2" (Une nouveauté vraiment efficace) 
Morgan riposte avec un Power isome vert + bottom head 1,8gr 
Et je sortirai pour finir un joli gobie avec une autre nouveauté Ecogear le "Kastu mebaru shirashu" 
Bref super session qui nous a confirmée l’efficacité de la gamme "AQUA" de Ecogear, encore une fois !
moi et gro gob  (Je tiens à signaler que le Power isome est élu "Innovation de l'année 2011" a Nantes ;)

Partager cet article

Repost 0
Published by rockfishing-game
commenter cet article
22 janvier 2012 7 22 /01 /janvier /2012 17:06

P1020894

Je devais retrouver Nico sur un spot de pêche. La veille nous avions pris un poisson sur cette zone. Les conditions étaient identiques et nous voulions tester à nouveau le secteur. Malheureusement, Nico a eu un imprévu. Il n'a pas pu me prêter les leurres comme convenu. Je n'avais pas mon matériel de pêche. J'ai fouillé dans toute la voiture pour trouver de quoi pêcher. En ouvrant la boite a gant, je suis tombé sur le SX 60 (couleur 307).

 

 

Je me positionne pour pêcher et j'amorce un premier lancer. A peine 30 secondes plus tard je suis pendu. Je sors un petit loup de 4O cm. Ca commence bien et après un certain nombre de lancers je me décale un peu. Tout à coup, en ramenant je sens mon leurre qui tape sur le fond et je me fais stopper net ! Très rapidement, je prends deux gros coups de tête auxquels je riposte avec un gros ferrage : tiens, prends ça dans les dents ! Je reprends à nouveau deux gros coup de tête... Il est bien accroché et je comprends que c'est un gros poisson. Je le vois monter en surface en remuant la tête pour se décrocher, mais pas de bol pour lui car il était bien piqué. J'avais ma canne Megabass (ma xör) avec mon moulinet shimano taille 4OOO. Il n'avait aucune chance ! Cependant, la seule chose qui me faisait peur était la résistance des triple du leurre. Je n'en connaissais pas la limite sur un très gros poisson, mais au final ils sont très costauds car ils n'ont pas bougés.

Une fois sorti de l'eau je me rends compte que je n'ai pas d'appareil photo. C'était sur, à chaque fois que je ne l'ai pas, je fais un beau poisson. Là, je vois un couple qui passe en vélo... je les interpelle : "pouvez-vous me prendre en photo? -coup de bol- Christophe avais un numérique avec lui et il a accepté de m'envoyer des photos souvenirs.

lol. En conclusion, même les sorties qui tournent mal peuvent se solder par un moment de joie.

Encore une fois, je me suis fais incendier par ma famille car je n'ai pas gardé ce beau et bon poisson. Mais que voulez-vous ? moi je ne peux pas tuer mes rêves, et encore moins un poisson de rêve !

 P1020897.JPG

 

Partager cet article

Repost 0
Published by rockfishing-game - dans Poissons de pleine eau
commenter cet article
21 janvier 2012 6 21 /01 /janvier /2012 15:06

AJI

 ecogearaqua_strawtail.jpg

 Avec ce temps et ce vent,  Qu’est ce qu’on peut pêcher ?  Il nous fallait trouver un spot abrité !

Direction les AJI !

Une fois sur le spot on se rend compte qu’ils sont beaucoup moins actifs qu’a la dernière session, on ne les vois même pas en surface. Nous montons chacun des AQUA straw  tail, Morgan en montera un Rouge/Bordeaux (coloris 12) et moi un beige (coloris 09) . Nous essayons sur plusieurs spot mais apparement les chinchards ne sont pas décidés a mordre ! Après ça je décide de monter un AQUA straw tail Orange (coloris 11) plus « Flashy » pour mieux les attirer.  Et nous insistons sur un spot ou j’ai eu une touche  , je finirais par en faire un !

aji 2aji 5

aji 6Puis Momo se met aussi a pêcher au Straw tail Orange et ça fait tout de suite son effet !

 

 

 

Mais après ça il se fait manger son straw tail , Du coup il remontera un rouge ! et la les aji on L’air plus réceptif .

 aji 77

  

 

  

 

Ce jour-la , la couleur était un élément

Important ! 

                                                                                                                                                                                     Germain

 

Partager cet article

Repost 0
Published by rockfishing-game
commenter cet article
4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 19:31

IMGP3319-copie-1

 Le gobie est un des poissons les plus recherchés en rockfishing, car son aire de répartition est très importante. il peut se rencontrer bien en mer méditerranée que du côté de l'océan Atlantique. Il faut savoir qu'il y a plusieurs espèces que l'on peut attraper régulièrement comme le gobie à grosse tête, le plus gros, le gobie à bouche rouge, le gobie paganel et le gobie noir pour les plus connut et les plus gros, après il y a beaucoup d'autre espèce qui ne dépasse pas les 10 cm il n'y a pas vraiment d'intérêt a les pêcher, ils ne feront, pas plier du carbone alors qu'un gobie de 20 cm commencera à se défendre et à procurer des sensations sur des cannes UL

Ces petits poissons sont très carnassiers ils attaquent tout ce qui passe devant leurs cachettes, comme des petits poissons ,des petits crustacés, des vers et même des algues. Toutes les espèces ne se rencontrent pas aux mêmes endroits que ce soit dans les ports, les canaux, les digues et les falaises .certaines préfères les rochers ,d'autres les fonds sablonneux ou vaseux bien souvent sur un secteur le pécheur attrape plusieurs poissons de la même espèce .sur d'autres sites plusieurs espèces cohabitent, mais en général ce sont des poissons de même taille. Pour les animations des leurs il faut rester sobre et faire dans la simplicité. Le plus important est de trouver une zone ou il y des gobies de 25 cm voir 30.

Pour les animations de leurres il suffit de dandiner le long des rochers et du sable jusqu' à passer devant l'un de ces petits prédateurs quand je les pêche j'utilise très souvent le lancer ramener sur le sable qui est très efficace. De temps en temps je marque une pause et j'anime mon leurre sur place a fin de créer un petit nuage de vase qui bien souvent déclenche l'attaque. Il faut savoir qu'un gobie ne s'éloigne jamais très loin de son trou. Du coup, il est importent de bien prend sont temps quand on prospecte un spot intéressant.

Une fois que vous aviez une touche ou que vous voyez un de ces petits monstres il est important de bien ferrer et de le sortir le plus vite possible de l'eau, car il a qu'une idée en tête, c'est de rentrer dans son trou. s’il parvient à rentrer dans sa cavité il se ventousera à la paroi et après il sera très dur de le décoller. De temps en temps il y a une technique qui fonctionne c'est de garder sa canne en tension quelques minutes jusqu'a ce qu'il se décolle, mais ça ne marche pas a chaque fois. Comme je l'ai dit les combats sont très intenses, mais il ne dure pas longtemps du coup il faudra une canne souple, mais assez nerveuse avec une bonne réserve de puissance bien sûr je parle de canne UL. Pour le bas de ligne j’utilise du 30 centièmes. Oui ,ça fait gros, mais ça ne leurs faits pas peur pour quoi aussi gros comme ça se joue au ras des rochets souvent le bas de ligne est confronté au moule ou aux cailloux qui sont tranchants et c'est la casse assurée bien sûr un gobie de 1O cm ne ferra pas le poids mais quand vous allez tomber sur une de 25 a 30 cm ça ne serra pas le même combat.

 

gobie-rouge.jpgIMGP2441

IMGP3134

IMGP4400IMGP4686

                     gobies à grosse tête. 

 

 

IMGP6797  Ma petite sélection de leurres souples et de tête plombés j'ai une préférence pour les petites bouchées même si ça ne leurre fait pas peur de s'attaquer a des grosses, car les gobies on bien souvent les yeux plus gros que le ventre les leurres du haut au bas: le Straw Tail Grub monté sur une Shirasu Head le Grassminnow S monté sur une Shirasu Head fine un minitank monté sur une Bottom Head le Power Shirasu le Minnow SS a cette liste .ne pas oublier aussi le Straw tail Grub Slim le Para Max 2.

 

 

IMGP5049.JPGgobie-de-paganel.JPG

gobie paganel                                                                          gobie noir mal

IMGP3152

                                                           gobie a bouche rouge

 

Partager cet article

Repost 0
Published by rockfishing-game - dans Poissons de roche
commenter cet article
2 janvier 2012 1 02 /01 /janvier /2012 19:28

IMGP6056

En 2009 j’ai entendu parler pour la première fois de cette technique nous venant du japon. J’ai alors fait quelques sorties mais les résultats n’ont pas été à la hauteur de mes attentes : peu de poissons à mon actif du coup j’ai mis ça de côté, il ne faut pas croire que l’on attrape des poissons en claquant des doigts…

Puis en 2010 j’ai eu le déclic et j’ai compris comment faire pour attraper des gros gobies quasiment à chaque sortie : depuis, je sors plus de 20 poissons de 25 a 27 cm un régal ! En gros, un poisson tous les mètres.Malheureusement, la plupart de ces poissons ont fini en soupe de poisson car certaines personnes à l’affut ont vite compris mon manège, depuis je suis beaucoup plus méfiant sur les photos et les heures auxquelles je vais pêcher.

La technique du rockfishing permet de pêcher entre amis en nombre illimité, le nombre de prises étant souvent important avec une multitude d’espèces toutes plus colorées les unes que les autres.

Elle est ludique, tout le monde peut la pratiquer et elle est facile pour les débutants. Quand je parle de débutants, je pense aux pêcheurs qui n’ont jamais pêché, mais aussi à tous les pêcheurs de rivière qui n’on pas forcément la mer à coté de chez eux mais sont susceptibles d’aller y passer des vacances.
Il y a des similitudes avec l’eau douce dans les techniques et leurres utilisés, ce qui change c’est essentiellement l’endroit où vous allez trouver les poissons, les raisons pour lesquelles ils se trouvent dans telle ou telle zone et pourquoi il faut les pêcher avec tel ou tel type de leurre, car il y a bien des leurres qui permettent d’attraper toutes espèces confondues, mais si on veut sélectionner une espèce en particulier cela est possible : il faut simplement avoir une idée de ce avec quoi les poissons vont se nourrir le jour d’une partie de pêche.

IMGP6131IMGP5393

Pour moi la définition du rockfishing est la pêche des poissons de roche et celle des espèces qui viennent se nourrir aux abords.

C’est la recherche de petits poissons dans leur taille maximale, par exemple : un loup de 30 cm ne m’intéresse pas franchement, alors qu’un gobie de cette taille me donnera une grande satisfaction.

Matériel,spécificités et techniques du rokfishing.

 

Un point important à ce sujet: il faut avoir une idée de la taille de la bouche du poisson car entre une rascasse et une blennie on ne va pas utiliser la même tête plombée. Pour le light j’utilise deux têtes plombées : la shirasu head et la shirasu head fine en 8 ou en 6, et en grammage 1,8 et 2,7grammes. L’avantage avec ces têtes est qu’elles sont conçues pour les petits poissons de roche donc on a peu de décroche, elles sont solides, résistent bien à l’eau de mer, et surtout elles sont fines du coup on n’abime pas les poissons… Toujours dans la même catégorie, quand je cherche les rascasses ou des prédateurs avec une plus grosse bouche, j’utilise la bottom head car elle accroche moins grâce à son câble métallique anti-herbe et surtout elle est beaucoup plus solide, on peut la remplacer par un micro jig.

IMGP8385

 Gamme complète de leurres souples pour le Rockfishing permettant de faire face à toutes situations

Quand vous pêchez en pleine-eau, passez avec des hameçons plus gros comme du 3 car bien souvent le chinchard, le loup et surtout le lieu ont une grande bouche, ces poissons sont fragiles donc il ne faut pas s’amuser sur les petits, il y a beaucoup de casse et si vous tombez sur un gros dans les 50 cm avec un frein mal réglé la tête plombée ne résistera pas aux accélérations. Dans le cas des oblades ou des orphies, poissons qui ont une plus petite bouche, il faudra rester sur des petits hameçons : pour l’orphie le mieux sera d’utiliser des poissons nageurs ou des castings jig car les leurres souples ne résisteront pas.

 

L1060410

 

Gamme de leurres durs pour le Rockfishing : poissons nageurs, lames vibrantes, casting jigs…

Pour le hard rockfishing je monte des hameçons forts de fer (des Circle home) et je pince une chevrotine juste devant. Le grammage est réglé suivant le courant ou la houle. J’utilise cette technique seulement quand je cherche les gros poissons comme les sparidés qui se décrochent facilement et qui ont une mâchoire très puissante, conçue pour broyer les coquillages. Ils feront la même chose aux hameçons fins de fer, ces hameçons amochent les poissons de roche surtout quand on les décroche.

Pour cette technique de pêche il y encore une chose : il faut la séparer en deux parties le rockfishing light et le hard, ce qui va changer la taille des bas de ligne, de la tresse, la puissance des cannes. On a vite fait de se faire corriger ce n’est pas que les combats durent très longtemps, car bien souvent on attrape les poissons dans ses pieds, mais ils sont très soutenus et violents les premières secondes.

 

quelle canne pour le light rockfishing ?

 

Niveau matos, il faut que les cannes soient comprises entre 1,8g à 7g pour pêcher dans des trous sur les digues ou sur des rochers a marrée basse, avec une action souple mais raide pour brider les poissons si nécessaire. Il ne faut pas que celui-ci vous prenne du fil. Pour la taille, une canne de 2 mètres voir moins convient parfaitement. Pour ma part, ma canne de prédilection est la rockfishing Bottom TR 61OLS en 1,8g à 7g.Exemple d’espèces ciblées dans cette catégorie : rascasses, gobies, crénilabres, sarans, chabots

Pour ce qui est de la pêche en pleine eau il faudra une canne de même grammage mais un peu plus longue pour pouvoir lancer plus loin, une action plus souple sera plus adaptée et procurera plus de sensations.
Exemple d’espèces ciblées : muges, chinchard, orphies, loups, lieux, maquereaux…

 

 

quelle canne pour le hard rockfishing.

 

Il faudra des cannes comprises entre 5 g à 15 g ou 7 g à 21 g, plus costaudes, et capables de brider des beaux poissons plus gros. Disons que dès que l’on dépasse les 30 cm pour certaines espèces en mer, on a le droit a de très beaux combats surtouts pour les poissons qui sondent.
Poissons ciblés : vielles, sars, saupes, muges, dintis, abres …..

Ce qu’il faut retenir, c’est que plus le coin de pêche est encombré et plus les poissons seront gros, donc plus il faudra avoir du matériel puissant. Bien sûr, quand les spots sont dégagés si vous voulez relâcher le poisson il faudra avoir une canne qui ne soit pas « molle comme une nouille ». Car bien souvent, quand on tombe sur un gros poisson, les combats peuvent durer très longtemps si on ne sait pas bien régler le frein du moulinet, et ça fatigue le poisson pour rien. D’ou l’intérêt d’avoir du matériel adapté.

 

les moulinets pour le rockfishing.

 

Pour les moulinets j’utilise la taille 1000 pour avoir des ensembles légers. Sur la photo, deux moulinets shimano dont un stélla (à gauche) conçu pour le rockfishing avec une bobine à petite capacité, qui a un point en métal permettant de poser le moulinet sur le béton sans lui faire de rayures. L’avantage avec le haut de gamme, c’est que l’on gagne plusieurs mètres en distance de lancer. Mais après avec le temps et en mer, ils ne sont pas plus résistants que les autres. C’est pourquoi en temps de houle et donc exposé aux éclaboussures j’utilise un moulinet rarénum CI4, qui est pour moi un très bon produit rapport qualité-prix.

 

IMGP8220

 

Moulinets shimano pour le rockfishing

Ces poissons vivent aux abords des cailloux et de toute structure dans laquelle ils peuvent se cacher (pontons, coques…) et au moment où ils sont ferrés, ils ne pensent qu’à une chose : s’y retrancher. Du coup, il faut régler le frein du moulinet quasiment au maximum : encore la semaine dernière, j’ai tenu un gros sars de plus de 40 cm, et alors que je pensais avoir gagné la partie car je l’avais sorti des rochers, une fois à mes pieds il a tapé dans la paroi quatre fois et a réussi à me couper le 30centième.

 

Un ex : dans les ports et sous les pontons, où la pêche est théoriquement tolérée, il faut pêcher très fin: étant donné qu’il n’y a pas de courant, l’eau est très claire et les poissons plus méfiants prennent leurs temps avant d’engamer. Il faut donc chercher à déclencher des attaques réflexes. La zone de pêche étant « dégagée », on a de la place pour les combattre, c’est pour ça que l’on peut pêche en avec des bas de ligne inferieur à 20 centième. Alors que dans le rocher, il faudra au contraire être monté gros.

 

 

connaissance du milieu.

 

La clé d’une bonne sortie c’est de savoir quels poissons vivent là où vous vous trouvez, et surtout quel poisson se pêche à quelle saison, car une espèce sera plus active qu’une autre suivant le mois de l’année. Chaque spot en France est différent, et on ne trouve pas les mêmes espèces si l’on se trouve sur des côtes rocheuses, des plages de sable ou de galet, des ports…
Il faut donc savoir quelle technique vous allez employer selon l’endroit où vous le pêchez (zone encombrée ou non) : leurre souple, poisson-nageur, casting Jig, etc. En général, je les teste toutes à chaque sortie afin de trouver celle qui fera la différence. Depuis cet été je ne pêche quasiment plus que comme ça.

 

 

de l'amorce pour le rockfishing ?

IMGP8213

Amorce Marukyu et concentré d’oursin en sachet

Personnellement j’utilise de l’amorce, même si les vannes fusent souvent des copains style « tu pêches au coup ! ».

En réalité ce n’est pas vraiment le cas, je rassemble juste les poissons en grande quantité dans une zone voulue, ça permet de sortir 3 fois plus de poisson et d’en toucher de très gros plus régulièrement, car contrairement au pêcheur en bateau qui dès qu’il voit une chasse met les gaz et fonce dessus, nous on ne peut que les regarder. Par contre, quand on amorce, on crée notre chasse et les poissons sont dans une frénésie hallucinante. Comme on attire plein de petits comme des joel, cela fait rappliquer des oblades, chinchards, etc., et bien souvent on peut voir ensuite arriver une liche, une sériole, ou même un thon. Du bord ça fait drôle !

 

Pour tous ceux qui se lancent ou qui ont toujours un doute sur une espèce, je conseille l’achat d’un guide d’identification des poissons marins, c’est vachement pratique en plus de nous informer sur l’espèce on a toujours une explication sur le mode de vie, la nourriture, la reproduction…

Car éviter de pêcher une espèce pendant sa période de reproduction est aussi important que de pratiquer du prélèvement résonné !

Pour info, les gros gobies se reproduisent en même temps que le black-bass ! De plus, le guide vous informe sur les poissons venimeux, électriques, ou ceux qui mordent !

 

 

 

IMGP8179IMGP4278

trorpille                                                                               chinchard

 

La torpille peut envoyer des décharges électriques (jusqu’à 220 volts !!) et le chinchard a des épines qui peuvent faire bien mal au moment de le saisir à la main (entourée sur la photo).

 

 IMGP3950282443 2269191812087 1317340959 32657473 4936604 n

congre                                                                                  chapon

 

Congre au straw tail aqua. Ce poisson ne voit rien il capture ses proies grâce a l’odorat et aux vibrations d’où l’intérêt d’avoir un leurre avec attractant.

 

Le congre lui peut vous couper un doigt car sa mâchoire est très puissante, l’emploi de la bogua grip est donc indispensable pour ce poisson comme pour la murène. Le chapon, très venimeux (surtout s’il est gros, genre 50 cm en haute mer), aura vite fait de vous faire devenir tout blanc.
Je n’ai jamais aimé les bogua grip, quoi que l’on dise ça abime les poissons, on peut les utiliser pour certains mais pour tout le reste une petit épuisette en forme de raquette conviendra parfaitement pour la manipulation des poissons, même pour la rascasse : je ne me suis jamais fait piquer il suffit de l’attraper par la bouche comme un black-bass et elle ne bougera plus.

 

vigilance et pêche responsable !

 

Autre conseil pour ceux qui débutent : débrouillez-vous pour que l’on ne reconnaisse pas les spots sur vos photos, je l’ai appris a mes dépends car dans le sud il y a une culture de la soupe de poisson et il faudra peu de temps pour que les poissons disparaissent. Ces poissons grossissent lentement, je conseille donc un « no kill » intégral. De plus, dans les ports, avec les hydrocarbures qui sont déversés dans l’eau et la vase ça vous rendrait malade. En Méditerranée, quand vous attrapez un poisson de roche il est important de le relâcher dans son trou, du coup il sera possible de l’attraper une nouvelle fois, mais avec un autre leurre car ils mémorisent eux aussi.

Cette technique de pêche est un bon complément à l’heure où la pêche des poissons rois comme le loup et la dorade royale est de plus en plus difficile. Car si on n’est pas du milieu on a beaucoup de mal a les pêcher du bord sur les meilleurs spots tout simplement car il y a des pêches qui en on fait leur business !

 

IMGP6086.JPG 

Partager cet article

Repost 0
Published by rockfishing-game - dans Rockfishing
commenter cet article