Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de rockfishing-game
  • : Ce blog de pêche en mer a été créé par l'équipe des prostraff ecogear, de France et du monde. Régulièrement il y aura des comptes rendus sur les sorties pêche et sur les tests de matériels.
  • Contact

Sites Officiels

logo-pescanautic[1] 

 Ecogear

Marukyu

Nories

 img5816636dzik9zj

primearea brand logo

      

 

      

Rockfishingshop 

Marukyu

rocknroll 

 

 

 

CATALOGUE DIGITAL 2016 GRATUIT

 

14 juillet 2015 2 14 /07 /juillet /2015 07:11
De nombreuses nouveautés à venir pour 2015 et 2016 !

************************** INFORMATION ****************************

PESCANAUTIC et toute son équipe sont heureux de vous annoncer la nouvelle distribution exclusive pour la France et la Belgique du prestigieux fabricant japonais de tresse , de fluorocarbon et de nylon SUNLINE
( SIGLON, SHOOTER, SUPER BRAID 5, TROUTIST,TORNADO V-HARD,BIG GAME SHOCK LEADER, ISO TECHNICIAN etc...)

hameçon BKK

hameçon BKK

A découvrir prochainement chez votre détaillant !

Partager cet article

Repost 0
Published by rockfishing-game
commenter cet article
14 juillet 2015 2 14 /07 /juillet /2015 06:56
 Balt Ecogear

Partager cet article

Repost 0
Published by rockfishing-game - dans Poissons de pleine eau
commenter cet article
14 juillet 2015 2 14 /07 /juillet /2015 06:52
Denti sur Nories Spoon tail 6"

Partager cet article

Repost 0
Published by rockfishing-game
commenter cet article
25 mai 2015 1 25 /05 /mai /2015 09:06
pagre
pagre

Partager cet article

Repost 0
Published by rockfishing-game - dans Poissons de pleine eau
commenter cet article
18 mai 2015 1 18 /05 /mai /2015 06:50
Sebastien Masai

Sebastien Masai

Partager cet article

Repost 0
Published by rockfishing-game - dans Poissons plats
commenter cet article
15 mai 2015 5 15 /05 /mai /2015 06:24
pêche de  la seiche

La seiche est un mollusque qui fait partie de la famille des céphalopodes,
comme le calamar et le poulpe. Elle a un comportement de chasse similaire à ses deux cousins.
Elle combine le mimétisme et le camouflage du poulpe, la rapidité et la discrétion du calamar. La seiche se fond dans son milieu, elle peut changer de couleur en une seconde, allant du blanc au jaune et au marron foncé. C’est plutôt amusant à voir dans l’eau, sur le sable elle est jaune
et dès qu’elle atteint un rocher, elle prend sa couleur. Même les caméléons ne sont pas aussi rapides pour changer de couleur ! Quand elle localise une proie, elle pratique l’hypnose : elle tourne autour d’elle et on voit des bandes foncées qui apparaissent et qui parcourent son corps, des tentacules à la tête. D’un seul coup, elle lance ses deux marteaux pour se saisir
de sa proie puis elle la ramène vers les autres tentacules pour éviter qu’elle s’échappe. Bien souvent, crabes, crevettes et poissons sont à son menu. Comme tous les céphalopodes, la seiche a une croissance rapide et apprend vite,

pêche de  la seiche
pêche de  la seichepêche de  la seiche

on pourrait même parler d’intelligence ! Mais quand elle voit une turlutte bien animée, elle ne réfléchit pas trop et les attaques sont immédiates. Il n’est pas rare que si elle se décroche, elle revienne plusieurs fois. Dites-vous que tant qu’elle n’a pas craché son encre noire, elle attaquera de nouveau. Si elle voit un prédateur, elle crache son encre et disparaît comme par magie. Mais comme tous les magiciens, elle a un truc. En fait, elle ne part pas en arrière, mais sur un côté. En regardant bien, vous avez une chance sur deux de la voir partir, il suffit de bien fixer des yeux un côté. Elle se déplace grâce à son siphon qui se trouve sous la tête, cette cavité mobile qu’elle remplit d’eau et qu’elle expulse plus ou moins fort lui permet de se déplacer.

Où les trouver
Il est possible d’en attraper en Atlantique et en Méditerranée. Suivant les saisons, des secteurs seront plus productifs que d’autres. Au début du printemps, les grosses seiches quittent les
zones profondes pour venir se reproduire en estuaire et sur les côtes. Elles affectionnent
les ports de plaisance qui sont souvent interdits à la pêche, du coup, cela fait de bonnes réserves. Elles viennent également dans les épis, les structures métalliques ou en béton, dans les parcs à huîtres et à moules, les falaises. Mais son lieu favori, ce sont les herbiers de posidonie, des plantes aquatiques à fleurs. Cette plante sert de refuge à tous les petits poissons
et aux petites seiches qui vont naître. Leurs oeufs sont très facilement reconnaissables,
ils sont en grappe, comme du raisin noir.

pêche de  la seiche

Animation
Les seiches sont bien souvent sur le fond, alors il est conseillé de bien connaître le
poste et de bien observer les fonds avant de pêcher, car on a vite fait de perdre une
turlutte. Si lors d’une touche vous avez un doute, ne ferrez pas, et refaites un passage.
Rappelez-vous, tant qu’elle n’a pas craché son encre, la seiche va continuer d’attaquer. Comme la pêche se fait près du fond, là où il y a des obstacles et des rochers, vous pouvez également rencontrer un autre adversaire. Le poulpe se rencontre dans les rochers, mais également
sur les zones sableuses. Si vous avez la sensation d’être accroché mais que la ligne est « élastique », c’est que vous avez certainement à faire à un poulpe, et

mieux vaut être monté correctement. L’astuce pour le faire venir est de relâcher le fil, car s’il sent une tension, il va rester accroché au rocher. En relâchant, vous lui donnez l’envie de fuir, et au moment où il va décoller les ventouses pour partir, il faut ferrer de manière rapide. En général, il va se décoller. Une fois en pleine eau, c’est partie gagnée. L’autre solution, aussi
incroyable que cela puisse paraître, est de s’y mettre à plusieurs. N’hésitez pas à lancer plusieurs turluttes, un poulpe a déjà saisi trois turluttes à la fois, ce qui a permis de le faire capituler !

pêche de  la seiche

Le matériel
Pour choisir une turlutte, il faut déjà avoir une idée de la profondeur et du courant. Le but est d’atteindre le fond, de le coller ou de rester juste au-dessus. En Méditerranée, un matériel léger est conseillé. Vous verrez, c’est nettement plus sympa, et les gros spécimens sont plutôt rares. Côté Atlantique, il y a un peu plus de courant, et on peut tomber sur de gros spécimens,
allant jusqu’à 4 kg. Il faudra des turluttes davantage plombées et du matériel adéquat
pour faire face à ces conditions. Pour pêcher ce céphalopode, il n’est pas nécessaire de travailler en surface comme on peut le faire pour le calamar. Il suffit de laisser couler la turlutte jusqu’au fond et de l’animer lentement. De petites tractions courtes sont suffisantes, même s’il est conseillé d’ajouter de temps à autre des tirées sèches et plus amples. Quand une seiche se saisit de la turlutte, c’est sur les flancs, donc un ferrage à l’aide d’un petit coup sec du poignet est suffisant pour la piquer correctement, sinon on a de fortes chances de ne ramener que des tentacules sectionnés. La pêche de la seiche est parfaite pour tous les pêcheurs qui souhaitent découvrir la pêche des céphalopodes, et cela reste une technique pointue pour les amoureux du Eging qui pratiquent régulièrement.

Àvous de jouer !

Partager cet article

Repost 0
Published by rockfishing-game - dans Cephalopodes
commenter cet article
15 mai 2015 5 15 /05 /mai /2015 06:21
Reprise : Session multi espèces !

Aujourd’hui était pour moi le jour de la reprise du rockfishing ! Départ ce matin avec pour objectif de voir si les poissons sont réveillés !

Arrivé sur le premier spot le constat est rapide : ça va être compliqué. L’eau est encore très froide, et les poissons ne sont visiblement pas actifs. Je suis en drop-shot avec un power isome rose en taille M, je change pour un blanc en XL afin d’avoir une bouchée qui diffuse un maximum. En insistant bien dans les trous, l’attractant fait son travail et les poissons finissent par sortir de leur torpeur. Les premiers gobies à grosse tête pointent le bout de leur nez ! Grâce à l’attractant qui les réveille, j’arrive à en faire plusieurs dans chaque trou, mais visiblement les gros dorment encore. Le plus gros mesure un peu plus de 20 cm.

Au bout de deux heures et d’environ 25 gobies, je décide de changer de crèmerie.

Changement de spot ! Arrivé sur le lieu, je vois une grosse veine de courant, et quelques poissons qui évoluent dedans. N’arrivant pas à les identifier, je mise sur des chinchards et monte donc un teibo jig rose et argenté en 7g. Premier lancé, c’est pendu ! Surprise, ce ne sont pas des chinchards mais des athérines ! Sympa, ce sont mes premières au casting jig ! J’en enchaine quelques unes, puis décide d’essayer de tenter les vieilles.

C’est parti, le power isome XL en drop shot reprend du service ! Au bout de quelques lancés et après plusieurs touches inferrables, la première vieille est pendue !

Pas grosse certe, mais elle fait plaisir ! j’en prends quelques unes, et je touche également quelques gobies noirs ! Malgré leur taille, ils attaquent sans hésiter le power isome XL.

Je change à nouveau de spot, et je touche quelques crénilabres mélops, dont un superbe mâle en livrée de noce !

L’heure tourne, il me reste juste le temps de bouger sur un dernier spot, sur lequel je toucherai quelques gobies paganel et deux blennies gattorugines. Je raterai également au ferrage un joli bar de 55 environ, dommage mais c’est aussi ça la pêche ! Vivement la prochaine session !!

Hugo ELIE

Partager cet article

Repost 0
Published by rockfishing-game - dans Poissons de roche
commenter cet article
14 mai 2015 4 14 /05 /mai /2015 09:58
Test de la nouvelle K1-3009 ...nouveau concept !
Test de la nouvelle K1-3009 ...nouveau concept !

Partager cet article

Repost 0
Published by rockfishing-game
commenter cet article
14 mai 2015 4 14 /05 /mai /2015 09:57

iso

nouvelle K1-3006

nouvelle K1-3006

Partager cet article

Repost 0
Published by rockfishing-game
commenter cet article
14 mai 2015 4 14 /05 /mai /2015 09:55
rockfishing Luke rockfishing Luke
rockfishing Luke

Partager cet article

Repost 0
Published by rockfishing-game
commenter cet article