Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de rockfishing-game
  • : Ce blog de pêche en mer a été créé par l'équipe des prostraff ecogear, de France et du monde. Régulièrement il y aura des comptes rendus sur les sorties pêche et sur les tests de matériels.
  • Contact

Sites Officiels

logo-pescanautic[1] 

 Ecogear

Marukyu

Nories

 img5816636dzik9zj

primearea brand logo

      

 

      

Rockfishingshop 

Marukyu

rocknroll 

 

 

 

CATALOGUE DIGITAL 2016 GRATUIT

 

12 octobre 2016 3 12 /10 /octobre /2016 18:38
Black-Bass

Ce poisson rend dingo tous les luristes en eau douce. C'est bien simple, ce glouton s'attaque à tous les leurres : il suffit juste de trouver le bon ! Il n'y a ainsi rien de rare à voir le même poisson en photo sur internet, mais avec différents pêcheurs.

Dans le sud de la France, les black bass ont tendance à être plutôt en régression, la faute souvent aux épisodes cévenols, à savoir ces grosses pluies très localisées qui peuvent ravager les cours d'eau et leur faune en quelques minutes.

Le black-bass à un comportement alimentaire plutôt opportuniste et surtout très hétéroclite : il peut manger absolument tout ce qui passe à sa portée. Quand il est en activité, sa technique de chasse est des plus simple : il va se mettre en poste et attendre par exemple qu'une proie terrestre tombe à l'eau, qu'une grenouille se déplace à proximité de la berge, qu'une écrevisse circule sur le fond ou tout simplement qu'un poisson suicidaire ait le malheur de passer à sa portée. Moralité : observez avant tout l'activité et le comportement de toutes ses proies potentielles ! Si vous constatez que les grenouilles ne sont pas actives, comme c'est souvent le cas le matin de bonne heure, inutile de vous entêter à pêcher à la frog, le bass ayant à ce moment plus de chance d'être concentré sur d'autres proies...

les libellules fond souvent partie des prois favorite des black-bass mais une écrevisse américaine sont beaucoup plus simpleles libellules fond souvent partie des prois favorite des black-bass mais une écrevisse américaine sont beaucoup plus simple

les libellules fond souvent partie des prois favorite des black-bass mais une écrevisse américaine sont beaucoup plus simple

Pour pêcher le black bass entre deux écluses je vous propose trois types de techniques. la première va consister à pêcher à vue. Cela sera possible si l'eau est un minimum claire bien sûr, mais surtout si les températures sont bien chaudes, lorsque les poissons seront en activité principalement en surface. C'est une pêche typique de la belle saison ! J'ai tendance à préférer en général dans ce contexte des leurres de petite taille, qui vont permettre d'être plus discret (Si vous voyez le poisson, dîtes vous bien que lui aussi le peux!). Une fois un bass repéré, il faudra faire preuve de sang froid, le lancé se devant d'être précis mais aussi « malin » : si par exemple le poisson est près de la berge mieux vaudra lancer sur celle afin d'éviter le bruit de la chute du leurre dans l'eau. Il suffira ensuite de donner un petit coup sec, afin qu'il tombe dans l'eau délicatement. Si le poisson est en pleine eau, il ne faudra ni lancer trop près (il fuirait), ni trop loin (il ne se déplacera pas) : au feeling quoi. Voir des bass faire des bonds de fous furieux jusqu'à un leurre est devenu bien rare de nos jours, pression de pêche oblige...

Une fois votre leurre à l'eau, observez le poisson, son comportement, s'il est intrigué, etc, et miser sur des animations aussi minimalistes que possibles (voire sur aucunes !)... et surtout soyez patient ! Pour mon plus gros bass par exemple, j'ai dû attendre trois bonnes minutes avant de le voir se décider ! La touche peut intervenir n'importe quand, et aussi bien être très brutale (leurre en surface) que très discrète (sur un jig ou sur un leurre souple comme un worm au fond). En l'absence d'attaque, répéter l'opération avec un autre coloris ou carrément un leurre différent.

Ce petit worms Nories et parfait pour leurré les beaux poissons monté en wacky il émettra de petit vibration

Black-Bass
Black-BassBlack-Bass

Deuxième technique, la pêche dans le heavy cover, c'est a dire dans les herbiers très denses. Dans ce contexte il va falloir utiliser un montage texan relativement lesté pour pouvoir pêcher sous le tapis végétal, là où vont bien souvent se cacher les poissons inactifs mais aussi et surtout les gros poissons éduqués qui cherchent de la tranquillité ! Là encore, discrétion de rigueur, notamment en marchant sans faire trop de vibrations sur la berge. Un fluorocarbone de gros diamètre (40/100) sera indispensable pour espérer sortir les poissons en force des herbiers. Au niveau des leurres, les créatures montées en carolina ou sur des jigs seront redoutables ! Deux approches sont possibles : ou vous posez le leurre discrètement dans le cover pour surprendre les poissons directement là où ils se tiennent, ou vous misez sur le bruit qu'il peut générer en surface pour les mettre en alerte et les inciter à lever la tête ! Le ferrage se fait à la touche et doit être bien appuyé, le but est de rapidement piqué puis sortir le poisson des obstacles avant même qu'il n'ait eu le temps de trop réagir. Pour ce genre de pêche, une canne raide est souvent un très gros plus...

Black-Bass
Black-BassBlack-Bass
Black-Bass

troisième technique : la pêche dans le courant

Quasiment toutes les rivières de France ont été modifié par l'homme : barrages, écluses, etc. Autant de postes où le poisson fourrage se retrouve souvent bloqué pour le plus grand bonheur des prédateurs. Dans ce genre de contexte, que les chasses soient visibles en surface ou non, un shad peut donner d'excellents résultats. Je pense notamment au spoon tail shad qui même en weightless n'a pas son pareil pour décider les bass en activité en pleine eau !

pour cibler les poissons en surface quand il y a du vent je vous conseil de pêcher au buzzbait ce leurre et redoutable pour déclencher des attaques reflex.

Black-BassBlack-Bass
Black-Bass

Partager cet article

Repost 0
Published by théau
commenter cet article

commentaires